Remettre la fonction publique au service des citoyens

Posted by AE on 29 mars 2017 in Non classé

Remettre la fonction publique au service des citoyens

Nous ne pensons pas quil faut moins d’État mais un État différent, moderne et souple dans sa gestion des ressources humaines afin de remettre la fonction publique au service des citoyens.

Le statut de fonctionnaire a été créé en 1945 pour protéger certains corps et certaines missions de l’État de larbitraire politique. Aujourdhui, la France est le pays dEurope qui compte le plus de fonctionnaires avec 5,7 millions, soit 20% de la population active. La fonction publique elle-même est un régime complexe, entre fonction publique dEtat, territoriale et hospitalière.

Le problème nest pas tellement le nombre de fonctionnaire qui, rapporté au nombre dhabitants, est de 80 fonctionnaires pour 1000 habitants, quun statut hérité du passé qui ne correspond ni au redéploiement des fonctions de lEtat ni à ses besoins. Il faut moderniser la fonction publique afin quelle soit en phase avec les évolutions sociales et les besoins des citoyens.

Linégalité de traitement qui se fait sentir entre le public et le privé ne paraît plus justifiée pour de nombreux secteurs. Les fonctionnaires bénéficient en effet de nombreux avantages par rapport aux employés du privé, comme notamment, un calcul des retraites sur la base des 6 derniers mois et non des 25 meilleures années de salaire, labsence de jours de carence en cas de maladie sans parler de la sécurité de lemploi à vie. Ces rigidités minent le dynamisme de la fonction publique et créent une inégalité au sein de la population active française.

Nous Allons réformer le statut de fonctionnaire et concentrer l’action de l’Etat à ses missions essentielles afin de mettre en place un système plus juste et plus flexible au service des citoyens.

Propositions :
  • Réserver les dépenses de personnel de l’État aux domaines essentiels de l’action publique : la justice, la police et de larmée, l’éducation et la recherche et la fonction hospitalière.
  • Réformer le statut de la fonction publique pour autoriser flexibilité et mobilité et décentraliser la gestion des Ressources Humaines en sappuyant sur les plateformes régionales.
  • Revoir la grille de rémunération des fonctionnaires qui date de 1945. Revaloriser tous les employés au contact de populations en difficulté (enseignants dans les REP, travailleurs sociaux, gardiens de prison, personnel hospitalier). La rémunération des fonctionnaires au service des citoyens doit se faire selon la nature du travail et sa difficulté.
  • Réinstaurer le jour de carence et aligner les systèmes de retraite entre les salariés du public et du privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *