Contrat Unique

Posted by AE on 29 mars 2017 in Non classé

Contrat Unique

La France se caractérise par un marché du travail très précaire, scindé en deux entre les insiders, qui bénéficient de CDI très protecteurs, et les outsiders qui eux, ne se voient offrir que des contrats précaires et dont les perspectives de progression sociale sont très faibles. La porosité entre ces deux mondes est quasi inexistante. 86,4 % des actifs sont en CDI aujourdhui, mais en ce qui concerne les flux, 90% des embauches qui se font en CDD ou en intérim.

Pour la jeunesse le constat est encore plus alarmant : 1 jeune sur 4 est au chômage en 2017, et 30% de ceux qui travaillent sont en CDD.  Le constat est sans appel : le marché du travail français doit être repensé.

Il faut adapter les moyens et les garanties dembauches afin de permettre une plus grande flexibilité du marché du travail français qui saccompagnera dune plus grande protection des travailleurs en cas de licenciement. Il faut sortir du dogmatisme du marché du travail français, qui, en surprotégeant une partie seulement de ses salariés empêche tout un autre pan de sa population daccéder à des emplois stables.

Nous Allons mettre en place un contrat de travail unique à droit progressif afin de lutter contre la précarisation d’une partie de la population et en particulier des jeunes.

Propositions :
  • Généraliser un contrat de travail unique avec droits progressifs. Ce contrat de travail gagnerait en protection juridique avec le temps effectué et l’expérience engrangée dans l’entreprise. En cas de licenciement, l’indemnisation du salarié et la durée de préavis seraient ainsi croissantes avec l’ancienneté.
  • Garantir à la personne licenciée un droit à l’assurance-chômage pour compenser cette flexibilisation.
  • Mettre en place un droit à une formation qualifiante pour les jeunes afin de les aider à accéder à un emploi. Cela passe par une généralisation des dispositifs existants (école de la deuxième chance, EPIDE, …) qui ne concernent aujourd’hui que 20 000 jeunes quand plus de 2 millions de jeunes sont exclus du système aujourd’hui.
  • Permettre par le contrat unique un meilleur accès au logement puisque le CDI est bien souvent un prérequis pour accéder au logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *